Des milliers de personnes se présentent pour faire la fête après que l'invitation Facebook est devenue virale et se termine par une émeute

Lorsqu'une adolescente néerlandaise vivant dans la petite ville de Haren a utilisé Facebook pour inviter des amis à sa 16e anniversaire, elle ignorait peu du chaos qui s'ensuivrait.

Merthe Weusthuis avait espéré une petite fête avec seulement quelques amis, mais le fait de ne pas rendre l'événement Facebook privé a détruit tout espoir d'un rassemblement tranquille.

À la consternation de Merthe, l'invitation est rapidement devenue virale et a été envoyée à environ 30 000 personnes. Un certain nombre de sites Web ont été mis en place pour mettre en évidence la fête, dont certains faisaient référence au Projet X, un film sur une fête d'anniversaire de banlieue qui tourne hors de contrôle. Mais les malfaiteurs n'en sont pas restés là. Un compte Twitter et une vidéo YouTube ont également été diffusés sur le Web, invitant les fêtards à «être là».

Craignant le pire, Merthe a fui sa ville natale. Et à en juger par ce qui s'est passé vendredi soir, elle a été sage de le faire.

On estime que 3 000 fêtards sont descendus sur Haren, une population de seulement 18 000 habitants. Alors que les choses devenaient incontrôlables, la police est intervenue pour disperser la foule, mais dans le processus aurait été bombardée de pierres et de bouteilles. La situation s'est encore détériorée, avec des magasins vandalisés et pillés et une voiture incendiée. Des panneaux de signalisation et des lampadaires auraient également été détruits.

La police, qui s'attendait à ce qu'une foule nombreuse se présente, aurait procédé à 20 arrestations.

"[Merthe] a posté l'invitation sur Facebook et l'a envoyée à des amis, qui l'ont ensuite envoyée à d'autres amis et bientôt elle s'est propagée comme une traînée de poudre sur Internet", a déclaré à l'AFP la porte-parole de la police Melanie Zwama avant vendredi soir.

Incidents similaires

Un incident de cette nature n'est pas le premier et il est peu probable qu'il soit le dernier. En 2011, une fille australienne a été contrainte d'annuler sa 16e fête d'anniversaire après que son invitation envoyée via Facebook soit devenue virale, avec plus de 200000 personnes indiquant qu'elles assisteraient à l'événement, qui devait avoir lieu dans la maison de la fille.

Une fille en Allemagne a également vu son invitation sur Facebook tomber entre les mains de milliers de personnes, ce qui a amené quelque 1 500 fêtards à se rendre à sa fête d'anniversaire. Heureusement, lors de cet incident, aucun problème n'a été signalé.

Peut-être que les utilisateurs du site de réseautage social doivent être un peu plus prudents lorsqu'ils l'utilisent pour envoyer des invitations à des fêtes, à moins que, bien sûr, leur maison ne puisse accueillir des centaines de milliers d'invités, auquel cas cela devrait être parfait.

[Source: Sky] [Image: Yuri Arcurs / Shutterstock]

Original text