Google+ vs Facebook: chat vidéo et fonctionnalités clés comparées

google plus vs facebook

Le nouveau réseau social de Google Google+ n'a qu'une semaine et reste fermé au public dans une phase de test sur le terrain. Mais il est déjà devenu facile de voir que Facebook a maintenant un concurrent féroce dans la bataille pour la suprématie des réseaux sociaux. Nous vous avons déjà présenté le meilleur et le pire de ce que Plus a à offrir jusqu'à présent. Il est maintenant temps de confronter Google+ et Facebook à une confrontation de fonctionnalités. Que les jeux commencent.

Chat vidéo

Jusqu'à mercredi, les fonctionnalités de communication en temps réel de Google+ pourraient battre les maigres offres de Facebook sans transpirer. Mais ensuite, Facebook a annoncé le chat vidéo intégré et le chat textuel de groupe, et tout le jeu a changé.

chat vidéo facebook skype

Grâce à la nouvelle fonctionnalité de chat vidéo en tête-à-tête, les utilisateurs peuvent se téléphoner par vidéo directement depuis leurs pages de profil (via un bouton «appel» entre les boutons «message» et «poke»). De toute évidence, nous n'avons pas encore eu beaucoup de temps pour jouer avec la fonction de chat vidéo, mais ce que nous avons vu jusqu'à présent semble assez solide.

Google+ propose également un chat vidéo sous la forme de "Hangouts", l'une de nos fonctionnalités préférées. Ce que Hangouts a que les appels vidéo Skype de Facebook n'ont pas, c'est la fonctionnalité de chat en groupe. Les appels vidéo sur Facebook ressemblent davantage à des appels téléphoniques, tandis que les Hangouts sont une salle de chat vidéo à laquelle jusqu'à 10 personnes peuvent participer.

Chat vidéo Google Plus Hangout

Bien que ni les appels vidéo ni le chat vidéo de groupe ne soient des fonctionnalités entièrement nouvelles, les deux sont d'excellents ajouts à un réseau social. Oui, les Hangouts sont incroyablement amusants. Mais nous devons donner ce tour à Facebook, car les appels vidéo en tête-à-tête s'avéreront probablement plus populaires et utiles à long terme que le chat vidéo de groupe, qui n'est rien sinon nouveau. En plus de cela, l'offre de Facebook est fournie avec l'excellente infrastructure Skype qui est sûre de gérer le nombre massif d'utilisateurs qu'elle est sur le point de recevoir. Il reste à voir si les Hangouts peuvent être suspendus avec une utilisation au niveau public.

Gagnant: Facebook

Flux

Facebook et Google+ permettent aux utilisateurs de publier et de partager du texte, des liens, des photos et des vidéos. Mais en tant qu'expérience utilisateur, le fil d'actualité de Facebook et le flux Google+ sont deux animaux totalement différents. Alors que Facebook organise l'expérience New Feed en diffusant des «Top News» - des publications de personnes avec lesquelles vous vous connectez régulièrement et qui ont généré une conversation - le Stream se concentre sur ce qui est chaud en ce moment. Oui, Facebook propose également les publications «les plus récentes», mais celles-ci sont rangées d'un seul clic, sans aucun moyen de faire des dernières mises à jour un paramètre par défaut.

Original text


Facebook-News-Feed

Les deux aspects sont bons et mauvais. Alors que le fil d'actualité de Facebook peut souvent sembler lent et statique par rapport au flux Plus, la nature constamment mise à jour du flux (les commentaires sur Google+ apparaissent instantanément, en temps réel, par exemple) se traduit par une série de publications presque infinie. vous ne vous souciez probablement pas, un peu comme un fil Twitter très peuplé. Encore une fois, c'est idéal pour les scénarios de type «dernières nouvelles», mais cela peut rendre le temps passé sur le site un peu écrasant, en particulier sur les publications particulièrement populaires.

Le seul domaine que Google+ a complètement battu sur Facebook est le département de partage. À l'aide de l'outil d'organisation d'amis «Cercles», les publications sur Plus peuvent être partagées avec autant ou autant de contacts que vous le souhaitez, ou même avec le grand public. Sur Facebook, quiconque est un «ami» peut voir ce que vous publiez - à moins, bien sûr, que vous ne passiez par le processus absurdement peu pratique consistant à placer vos contacts dans des groupes et à modifier les paramètres de confidentialité de chaque publication que vous publiez.

Google Plus + Stream

Bien que le niveau de bruit élevé sur Google+ soit odieux, c'est un problème suffisamment connu pour que nous ayons confiance en l'équipe Plus pour résoudre ce problème avant que le réseau ne s'ouvre au public. Aussi solide que soit le fil d'actualité de Facebook, nous devons utiliser Google+ sur celui-ci.

Gagnant: Google+

Intimité

Ce n'est pas un secret: Facebook a de terribles antécédents en matière de confidentialité. Sa politique tourne actuellement autour de 6000 mots, dans une langue que seul un avocat pourrait aimer. Définir votre profil de manière à ne pas publier vos pensées et vos actions à la vue du monde entier est extrêmement difficile. Et si vous ne faites pas attention, l'une de vos photos de fête ivres pourrait se retrouver dans une campagne publicitaire Facebook vue par des millions et des millions de personnes.

Confidentialité Facebook

Google+, en revanche, fait tout son possible pour faire des contrôles de confidentialité une fonctionnalité centrale du réseau social. La politique de confidentialité de Google+ ne dure qu'environ 1000 mots et est principalement rédigée en anglais ordinaire - bien qu'il existe encore des ambiguïtés gênantes, comme le fait de savoir si l'activité des utilisateurs Plus sera un jour exploitée pour créer des publicités ciblées, comme c'est le cas avec YouTube activité.

Confidentialité Google Plus +

Malheureusement, Google+ n'autorise personne à avoir un profil complètement privé, tandis que Facebook permet aux utilisateurs de rendre leur compte complètement invisible, du public ou d'autres utilisateurs de Facebook. Cependant, c'est l'un des rares domaines où Facebook nous inspire confiance. Dans l'ensemble, Google semble avoir placé la confidentialité au cœur de Plus, ce qui est une sage décision, peu importe la façon dont vous la regardez.

Gagnant: Google+

Friending

L'ajout de contacts sur Facebook est une voie à double sens: toute personne avec qui vous voulez être «ami» doit également vous accepter comme ami. Ce n'est pas ainsi que Google+ fonctionne. Au lieu de cela, n'importe qui peut vous suivre, et vous pouvez suivre n'importe qui, sans poser de questions. Pour cette raison, Facebook et Google+ sont deux réseaux sociaux très différents, avec Plus ressemblant davantage à Twitter, Tumblr ou à une variété d'autres services, plus que Facebook.

Demandes d'amis Facebook

Un autre aspect convivial qui distingue Plus de Facebook est Circles, un outil d'organisation qui permet aux utilisateurs de mettre leurs contacts en groupes. (Facebook a également ajouté un outil de catégorisation des amis, mais ce n'est pas encore aussi fonctionnel.) Les utilisateurs peuvent ensuite communiquer avec un groupe, mais pas avec un autre, ou avec tous leurs groupes à la fois, entre autres options. Sur ce front, Google+ gagne gros. Pourtant, le système actuel d'ajout de contacts reste une affaire compliquée. Les personnes qui ne sont même pas membres de Plus (qui, à ce stade, est presque tout le monde, sauf si vous êtes uniquement amis avec des journalistes techniques) peuvent être ajoutées à vos cercles. Et chaque fois que vous avez plusieurs adresses e-mail pour quelqu'un, cette personne apparaît plusieurs fois dans votre liste de contacts.

Cercles Google Plus

En plus de tout cela, les utilisateurs de Plus peuvent créer un profil en utilisant le nom de leur choix, ce qui s'écarte de la politique de Facebook sur le nom réel uniquement. Bien que cela puisse être libérateur pour certains, il est potentiellement plus difficile de trouver la personne que vous recherchez réellement.

Le désordre du système de contact de Plus est probablement quelque chose que Google corrigera avant que le réseau social ne sorte de la version bêta. Mais les changements sont nécessaires pour mettre Plus à égalité avec Facebook dans cette catégorie.

Gagnant: Facebook

Libération des données

Lorsqu'il s'agit de contrôler vos informations, Google prend facilement Facebook à la tâche. Ceci est principalement dû au nouvel outil appelé Google Takeout, qui a été lancé avec Google+. Avec Takeout, les utilisateurs peuvent télécharger toutes les données que Google possède sur vous, réparties en services individuels, notamment Buzz, Contacts et cercles, Profil et flux et Picasa Albums Web. Les informations sont archivées et peuvent être rapidement téléchargées sous forme de fichier .zip. Le type de fichiers dans le dossier dépend du service dont vous avez extrait vos données. (Les fichiers Buzz sont enregistrés en tant que documents HTML, par exemple.)

Google Takeout

Facebook permet également aux utilisateurs de télécharger leurs données, y compris des photos, des publications sur le mur et des listes d'amis. Mais les fichiers ne sont pas enregistrés dans un format qu'un autre site pourrait utiliser, il peut donc être libéré, mais il est également presque sans valeur.

Plus révélateur, cependant, est la façon dont Facebook réagit au lancement de Google+. Mardi, Facebook a bloqué une extension Chrome qui permet aux utilisateurs d'importer leurs contacts Facebook sur Google+. Si cela ne raconte pas l'attitude de Facebook envers la libération des données, nous ne savons pas ce que c'est.

Pour être franc, la libération des données est un problème mineur pour le grand public. Et ce n'est pas un sujet que Facebook ni Plus ne gagnera ou perdra le jeu des médias sociaux. Mais ceux qui s'en soucient s'en soucient beaucoup. Et pour eux, Google+ doit être placé sur le piédestal.

Gagnant: Google+

Notifications

Les systèmes de notification pour Google+ et Facebook sont remarquablement similaires; les deux vous indiquent quand quelqu'un commente l'un de vos messages, vous marque sur une photo ou veut être votre ami. Mais Google a pris le système de notification et est allé plus loin avec la barre de notification très utile.

Notifications Google Plus

Située en haut de la page Plus (ou de toute autre page appartenant à Google), la barre de notification permet aux utilisateurs de voir quand quelqu'un d'autre a effectué une activité qui leur est liée, tout comme les notifications de Facebook. (Bien que toutes les notifications Plus soient affichées sous le même onglet, où Facebook a un onglet pour les messages, un pour les demandes d'amis et un pour une autre activité.) Mais Google+ permet également aux utilisateurs de publier de nouveaux messages ou de commenter d'autres messages, tous à barre de notification. Cela signifie que si vous êtes dans Gmail et que vous souhaitez publier une photo que vous venez de recevoir, vous pouvez le faire sans avoir à visiter une autre page.

Rien de tout cela ne veut dire que le système de Facebook est mauvais. Ce n'est pas. Ce n'est tout simplement pas aussi bon car il y a moins de fonctionnalités à aimer.

Gagnant: Google+

Boutons

Un autre aspect de Google+ qui est tiré directement des pages de Facebook est le bouton +1. Semblable au bouton «J'aime» de Facebook, +1 est placé sur les sites Web (comme celui-ci), et les utilisateurs peuvent cliquer sur le bouton en guise d'approbation.

Bouton J'aime FacebookContrairement à +1, cependant, le bouton J'aime a également des capacités de partage, de sorte que tout ce qu'un utilisateur Facebook «aime» apparaîtra sous forme de lien dans son flux. Jusqu'à présent, +1 ne le fait pas. Au lieu de cela, tout ce qu'un utilisateur Plus + 1s est caché dans un onglet +1 dédié, qui est principalement accessible via la page de profil Plus de cet utilisateur. En d'autres termes, le bouton +1 est presque inutile.

Bouton Google Plus OneLe bouton +1 apparaît également sur tout message ou commentaire publié sur Google+ et fonctionne de la même manière que le bouton "J'aime" sur les publications et commentaires Facebook. Mais compte tenu du potentiel de +1 en tant qu'outil de partage de contenu à partir du Web, il est presque offensant que Google consacre du temps à la mise en œuvre de cette fonctionnalité dérisoire et non de quelque chose de plus précieux.

Gagnant: Facebook

Photos

Les photos sont une grande partie des réseaux sociaux; L'une des principales raisons pour lesquelles les gens se traînent dans le processus de faire partie d'un réseau au premier pas est de regarder des photos d'autres personnes. Ainsi, la façon dont un service gère les photos des utilisateurs peut être un facteur décisif.

Facebook a réussi à devenir le plus grand site de partage de photos au monde, ce qui rend impossible de qualifier sa fonctionnalité photo de mauvaise , en soi. Mais nous ne l'avons jamais trouvé particulièrement agréable à utiliser. Facebook simplifie cependant le partage d'images ou leur téléchargement sur votre ordinateur. Et le téléchargement est aussi simple que partout.

Photos Facebook

La fonctionnalité photo de Google+ est élégante et possède certaines fonctionnalités clés qui manquent à Facebook. Par exemple, les utilisateurs peuvent modifier leurs photos - comme faire pivoter, recadrer, ajouter des couleurs et des effets - directement à partir de l'album photo en cliquant simplement sur l'onglet Actions qui apparaît au bas de chaque image. La visionneuse de photos est également beaucoup plus agréable et occupe tout l'écran. Les commentaires apparaissent sur le côté droit des photos, ce qui permet de lire et de regarder l'image sans avoir à faire défiler continuellement de haut en bas - une fonctionnalité de conception que Facebook serait sage de voler.

Photos - Visionneuse de photos

Les téléchargements mobiles sont une autre fonctionnalité photo qui met cette balle fermement dans le camp de Google. Les utilisateurs de la pomme mobile Google+ (actuellement disponible pour Android, mais elle sera bientôt dirigée vers les appareils iOS d'Apple) peuvent télécharger des photos depuis leur smartphone lors de leurs déplacements, puis les trier dans des albums une fois de retour sur leur ordinateur. C'est une fonction que j'ai trouvée qui donne plus envie de mettre vos photos sur Plus que sur Facebook. Et ce genre de comportement devrait faire trembler Facebook dans ses bottes.

Gagnant: Google+

Conclusion

Facebook reste le plus poli et le plus solide des deux réseaux sociaux. Et selon le type d'utilisateur que vous êtes, l'une ou l'autre option pourrait être le meilleur choix, même si Google+ a remporté cinq des huit catégories énumérées ci-dessus. En vérité, je doute que l'utilisateur moyen ait un compte Facebook ou un compte Plus - ils auront les deux. Parce que Plus facilite le partage de choses sur tout Internet, nous voyons que devenir le réseau social «public» d'une personne (un peu comme Twitter l'est aujourd'hui), tandis que Facebook reste précieux pour se connecter en privé. Donc, même si les deux sont définitivement en concurrence pour notre attention, nous pouvons les laisser trouver un moyen de coexister.