Twitter Safe Search va désormais masquer automatiquement le contenu `` sensible '' sur Android

réponses à la recherche de sécurité TwitterAprès avoir atterri sur ordinateur plus tôt ce mois-ci, la recherche sécurisée est désormais disponible sur Twitter pour Android. La fonctionnalité, qui masque les contenus jugés «sensibles» des résultats de recherche, fait partie des efforts de l'entreprise pour supprimer les abus sur sa plateforme.

L'option «recherche sécurisée» est automatiquement activée à la fois sur le Web et sur Android. Cependant, les utilisateurs n'ont la possibilité de désactiver la fonction.

Pour accéder à une recherche sécurisée sur le bureau, dirigez-vous simplement vers la recherche, puis cliquez sur le bouton de débordement. Cela fera apparaître un menu déroulant avec «paramètres de recherche» tout en haut de la liste: cliquez dessus et vous aurez la possibilité de désactiver la fonctionnalité - ou de la laisser inchangée pour la garder activée. Les utilisateurs de bureau doivent également cliquer sur «enregistrer les modifications». La recherche sécurisée se dirige également bientôt sur Twitter pour iOS.

La mise à jour rappelle le filtre SafeSearch de Google, lui-même conçu pour permettre aux internautes d'empêcher les images violentes ou pour adultes d'apparaître dans les résultats de recherche.

Les utilisateurs peuvent désactiver la fonction de recherche sécurisée

Twitter réduit également les réponses potentiellement abusives et de «mauvaise qualité» des conversations sur ordinateur. Par conséquent, lorsque vous cliquez pour développer un tweet avec une longue liste de réponses, vous ne voyez plus le contenu sensible en corrélation avec d'autres réponses, en particulier s'il est considéré comme non pertinent pour le fil de discussion. Les utilisateurs peuvent toujours accéder à ces tweets en faisant défiler une conversation et en sélectionnant «Afficher les réponses moins pertinentes» en bas de la liste.

Un porte-parole de Twitter a déclaré à Digital Trends que la société utilisait des algorithmes d'apprentissage automatique pour identifier, analyser et signaler les tweets abusifs. Jusqu'à présent, Twitter s'est principalement concentré sur l'amélioration et l'amélioration de ses fonctions de reporting pour les utilisateurs. Sa nouvelle approche ressemble aux modèles utilisés par Facebook en ce qui concerne son fil d'actualité. Cependant, le grand réseau social bleu a subi sa part d'incidents lorsqu'il s'agit de supprimer du matériel qui enfreint ses directives.

Contrairement à Facebook, Twitter insiste sur le fait qu'il ne supprime pas complètement le contenu dit sensible de son site. Au lieu de cela, ses efforts tournent autour de «l'effondrement» (essentiellement de cacher) des éléments offensifs. Faisant référence au nouveau processus de recherche, Ho a déclaré ce qui suit dans son article de blog: "Bien que ce type de contenu soit détectable si vous voulez le trouver, il n'encombrera plus les résultats de la recherche."

De plus, l'entreprise sévit contre les récidivistes. Twitter affirme qu'il ne tolère plus les utilisateurs suspendus définitivement de créer de nouveaux comptes. Sa nouvelle politique cible les utilisateurs qui configurent plusieurs profils uniquement pour abuser et harceler les autres. Twitter a également récemment commencé à imposer un délai d'expiration de 12 heures sur les comptes se comportant de manière abusive envers les non-abonnés.

La société a intensifié son approche du harcèlement en novembre, peu de temps après qu'un rapport BuzzFeed ait affirmé que sa réponse retardée au problème provoquait un chaos interne.

En décembre, il a comblé un énorme vide dans son département de gestion des produits en embauchant un nouveau vice-président du produit - un poste de cadre laissé vacant depuis près d'un an - sous la forme de l'ancien alun de Google Keith Coleman. Ho et Coleman ont tous deux tweeté sur les nouveaux changements au cours des deux dernières semaines.

Mise à jour le 23/02/2017 par Saqib Shah: Ajout d'informations sur la disponibilité de la recherche sécurisée sur Android.